Catégories
Conseils Web

L’intelligence artificielle dans le cœur du marketing digital

L’intelligence artificielle dans le cœur du marketing digital

intelligence artificielle et marketing digital

En informatique, l’intelligence artificielle fait référence aux machines intelligentes qui ont le même comportement que les humains sur le niveau cognitif par exemple la communication avec l’environnement extérieur, l’apprentissage et le raisonnement.

Le machine learning et le deep learning sont des techniques sur lesquelles repose le concept de l’IA qui anticiperait l’UX. Plusieurs domaines, dont le marketing digital ont été révolutionnés par l’IA, en effet les projets des agences de webmarketing ont été améliorés de façon exponentielle.

Selon Statista : « Le chiffre d’affaires prévisionnel du marché mondial de l’IA serait passé de 3.221,8 millions de dollars en 2016 à 17.267,75 millions de dollars en 2020. Et conformément à ses statistiques, il atteindra 89.847,26 millions de dollars en 2025. »

Pour exploiter au mieux les technicités de l’IA, voici pour vous un dossier détaillé des bénéfices de cette technologie sur le marketing digital afin de booster votre business. Sans aucun doute, innovation, optimisation et croissance et l’IA vont de pair.

Principe de l’intelligence artificielle

Les algorithmes grâce à un système d’apprentissage peuvent poser des raisonnements, analyser des signaux, déchiffrer des problématiques et assurer un apprentissage en continu. L’IA repose sur ces systèmes d’apprentissage. Pour un meilleur rendement en marketing, les praticiens usent surtout du machine learning et du deep learning.

Algo de deep learning

Le traitement d’un grand nombre de data prend beaucoup de temps aux marketeurs, c’est pourquoi cet algorithme les libère principalement de cette tâche. Il est notamment déployé dans l’imagerie et la reconnaissance vocale et faciale. Le deep learning combine les mathématiques, la neuroscience et les nouvelles technologies.

Algo de machine learning

Ces algorithmes d’apprentissage automatique se basent sur des modèles pour être capable de produire des prédictions et des directives. Leur particularité réside sur l’amélioration à la suite d’un apprentissage de façon continue. Plusieurs sortes d’apprentissage existent, et ce, suivant l’enjeu visé.

Apprentissage supervisé

Lorsque les données entrant dans le processus sont classées en catégories et que les algos doivent les utiliser pour une prédiction de résultat ultérieur au moment où les données ne seront plus catégorisées, l’apprentissage est dit supervisé. L’arrêt de la phase d’apprentissage dépend étroitement du degré de performance des prédictions.

Apprentissage non-supervisé

L’apprentissage non supervisé est plus élaboré, car c’est au système de trouver les ressemblances entre les données reçues et se charge de les organiser en fonction des similarités détectées. C’est avantageux en ce qui concerne les ressources humaines par rapport au processus supervisé à l’étape de la catégorisation qui demande une certaine assistance.

Apprentissage par renforcement

La disparité avec les autres classifications d’apprentissage est que ce type réalise les actions et génère des solutions à lui seul, pas besoin d’instructions en entrée. Lors de l’estimation du taux de conversion des visiteurs sur un site web, le système attribuera une note à l’algorithme selon l’exactitude de sa prédiction. Pour avoir une meilleure note et éviter les pénalités, il va analyser son expérience dans le but d’épurer son aptitude de prédiction avec la programmation dynamique.

Quels sont les rapprochements existants entre l’IA et le marketing digital

L’IA est actuellement un atout majeur pour le marketing avec l’automatisation de plusieurs tâches permettant aux marketeurs un gain de temps énorme. Ils pourront ainsi se tourner vers la réalisation des plans stratégiques des projets et piloter les résultats des algorithmes après une simple configuration.

Voici en quoi l’IA pourrait améliorer la stratégie marketing des startups.

Amélioration de l’expérience utilisateur

L’analyse du comportement des consommateurs améliore nettement leur expérience utilisateur. Les algorithmes de l’intelligence artificielle facilitent les tâches des marketeurs, et ce, pour un ciblage de qualité de leurs prospects et pour gagner de nouveaux clients.

Ces algorithmes permettent :

Optimisation des campagnes d’e-mailing

Un client souhaiterait que son expérience avec une marque soit personnalisée avec des messages qui correspondent au mieux à ses besoins que ce soit les mails ou la publicité. Pour cela, un examen précis doit être établi par rapport à l’attitude des clients et de leurs goûts et vis-à-vis au taux d’ouverture des mails. Comme cité précédemment, avec l’IA nous obtiendrons un meilleur ciblage d’où des campagnes d’emailing optimisées afin d’agir avec les meilleurs procédés et au bon moment.

Meilleure exploration de la DATA

La data est l’essence même de la transformation digitale et les business donnent de plus en plus de portée à celle-ci. Pour la construction d’une stratégie digitale, la donnée des consommateurs est un élément indispensable pour les marketeurs voire précieux. L’exploration des données et leurs interprétations devinrent beaucoup plus accessibles grâce à l’IA et ses instruments d’analyse.

Génération d’un contenu optimisé SEO

Un contenu unique basé sur des données pertinentes des utilisateurs est maintenant possible à l’aide du machine learning. L’intelligence artificielle dépasse de loin les attentes de l’homme par la création du contenu automatisé, la planification des contenus, la curation du contenu, etc.

La décision d’achat et l’image de marque d’une enseigne dépendent étroitement du contenu. Il faut qu’il y ait une certaine fluidité, une continuité dans les idées, une réponse à des problématiques actuelles, une fraîcheur dans les thématiques abordées et une mise à jour constante. L’IA intervient ici en générant et en alimentant du contenu éditorial optimisé avec un paramétrage et des plateformes vouées à cette vocation, remplaçant même les agents qui opèrent sur le référencement naturel.

Réforme du service client

Les algorithmes de l’IA offrent aux sociétés le moyen de personnaliser leurs services pour une meilleure satisfaction client. La prospection téléphonique, les messages, les mails, les notifications personnalisées… toute la stratégie est repensée, et ce, au moment opportun. L’IA est en mesure de stocker l’information et de la labéliser pour un immense nombre de prospects.

Contrairement à la capacité des cerveaux humains, l’IA peut réellement examiner les réactions des consommateurs relatives à votre entreprise et ainsi personnaliser vos offres, votre contenu et vos services selon leurs intérêts.

Automatisation du design Web

Le développement d’un site internet sans l’aide de développeurs web et d’une équipe de designers est aujourd’hui possible moyennant les applications dites « Grid » de l’IA.

Mise en place de l’assistance vocale

Jusque-là, la recherche vocale n’est pas exploitée par les industries. Pourtant, l’utilisation de Google Home ou d’autres appareils comme Alexa d’Amazon est très répondue chez de nombreux ménages. D’autre part, pratiquement tous les smartphones sont dotés de cette technologie et 37% des internautes du monde l’ont déjà utilisée dans leurs recherches d’après GlobalWebIndex.

L’avantage pour les marketeurs est de travailler sur des campagnes publicitaires mieux ciblées puisqu’elles seront basées sur les recherches vocales des consommateurs.

Réalité augmentée Vs réalité virtuelle

Avant de passer à l’action d’achat, un client aimerait avoir une vision claire sur tous les aspects d’un produit et/ou service et ceci est accessible à travers les technologies de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle. Cette nouvelle approche attira de plus en plus les consommateurs pour son côté révolutionnaire. Ceci donnera un aspect novateur à l’expérience d’achat.



En résumé, l’intelligence artificielle a un réel impact dans le futur du marketing digital. Ses algorithmes donneront une nouvelle tournure à votre marque. Une stratégie numérique IA développera l’UX de façon durable. Nous conseillons à nos clients de l’adopter progressivement à la pratique marketing.

Catégories
Actualités

Marketing digital 2020 / 2021 : Surfer sur les dernières actualités

Marketing digital 2020 / 2021 : surfer sur les dernières actualités

Tendances Marketing Digital

2020, une année qui restera gravée dans la mémoire de tous. La crise sanitaire n’a ménagé aucun domaine d’activité, se répercutant d’une façon durable sur notre quotidien, notre style de vie, notre travail, nos moyens de communication et même nos modes de consommation. La pandémie a eu un impact sur le rapport entre les marques et les consommateurs. Il va falloir du temps et un plan d’action solide pour remettre l’économie sur les rails.

Même si l’on est en période de crise, le marketing se doit de suivre la vague de la progression perpétuelle des nouvelles technologies étant un secteur en pleine ascension. Quelles sont donc les nouveautés à ne pas manquer en marketing digital pour être à la page en 2021 ?

Le marketing automatisé en évolution continue

Une plateforme de marketing automatisé est une ressource clé afin de décrypter le comportement des utilisateurs en matière de clics. Le marketing automation aide les marketeurs dans la gestion des sites internet, spécialement en B2B quand il est question d’optimisation de la visibilité et de génération de leads.

Ce processus est également efficace dans l’analyse de data et des indicateurs clés de performance (KPI). Il est adapté dans différentes stratégies marketing, notamment dans le développement des e-commerces. Il garantit un contenu pertinent et hautement personnalisé qui amène les prospects à maturation, une contribution qualifiée à la conversion client et la fidélisation. Ce procédé participe dans la croissance de l’entreprise, tout en fournissant un excellent ROI.

Parmi les éditeurs de marketing digital qui proposent des logiciels de marketing automation on retrouve :

Selon la structure de votre entreprise, les objectifs d’une solution de marketing automatisé diffèrent. Il est primordial de faire le choix de votre outil selon votre besoin afin qu’il regroupe les spécificités requises : email marketing, campagnes SMS, segmentation client, gestion de BD, scoring, suivi des ventes, reporting, génération de contenus, monitoring social media, etc.

Le marketing de la nostalgie : jouer sur la corde sensible des sentiments

Lors du confinement, tout le monde est devenu mélancolique : visionner de vieilles séries, écouter des chansons des années 80’, revoir des films cultes, relire les phares de la littérature, etc. Pour quelle raison ? Plusieurs recherches ont montré que la nostalgie donne un sentiment d’équilibre, qu’elle apaise l’âme, qu’elle chasse l’anxiété… Elle apporte un sens et une certaine continuité à la vie et elle guide l’esprit vers le chemin de l’espoir. Tout simplement du réconfort.

Le rétromarketing est actuellement ancré dans tous les domaines pas seulement le marketing digital. À la télé, il y a des publicités avec d’anciennes figures mythiques qu’on regardait par le passé dans les séries et même dans les supermarchés beaucoup de produits avec des emballages kitsch sont commercialisés.

Réellement, le marketing de nostalgie est une stratégie qui repose plutôt sur les expériences passées. Il n’est pas question de devancer les tendances futures, mais d’avoir recours à cette familiarité du consommateur avec certaines choses pour essayer de lui commercialiser l’innovation du nouveau. La nostalgie éveillée par l’enseigne aura une réelle incidence sur le marketing relationnel. C’est certes une approche qui sera encore d’actualité en 2021 pour son ciblage de précision et à chaque génération ses ressorts qui lui sont uniques.

Le marketing participatif fait son retour

Connu aussi par marketing collaboratif, c’est une technique qui aligne l’entreprise avec ses clients dans le sens où ils sont inclus dans le processus de spécification et de diffusion de l’offre. Une contribution qui aidera les enseignes à cerner davantage les préférences, les recommandations et les besoins des consommateurs. Toute une démarche qui positionne la clientèle potentielle au cœur de la stratégie de la marque pour qu’elle se rapproche de sa cible.

Le marketing participatif est fondé d’une façon générale sur la mise en œuvre d’une plateforme interactive en permanence qui relie la société à ses clients ou consommateurs. Communiquer sur le contenu des clients eux-mêmes est une pratique très rentable pour l’entreprise. Un retour de satisfaction client est de loin plus marquant qu’une publicité. Tout le scénario d’échange entre le client et l’entreprise est une donnée précieuse à conserver pour sa stratégie marketing.

Le marketing d’influence prend un nouvel air

Collaborer avec des influenceurs vous permet de vous rapprocher encore plus de votre cible en créant de la valeur ajoutée et en consolidant l’authenticité de votre marque. Une histoire naturelle et sincère qui captera l’attention de l’audience.

Les enseignes ont changé de stratégie, il n’est plus question de faire de la promotion en envoyant le maximum de produits à des influenceurs, mais plutôt de se baser sur un contenu privilégiant le Storytelling, les initiatives sociales, l’éducation, l’engagement afin d’adapter sa communication à cette période critique où le public a plus besoin de divertissement.

En 2021, la performance du marketing d’influence va s’accroître encore plus avec la diversification des fonctionnalités de création du contenu offertes par les plateformes de social media. Les marques réaliseront plus de vente grâce à ce levier, mais la communication des créateurs de contenu pour vendre et promouvoir les produits évoluera vers un discours plus personnalisé. Par ailleurs, les consommateurs deviendront eux-mêmes des influenceurs de la marque, et ce, pour jouer la carte de la crédibilité.



Notre agence web, basée à Paris, reste à la pointe des actualités du webmarketing en vous offrant des services adaptés pour revoir votre présence digitale au fur et à mesure que les nouvelles technologies évoluent !

Catégories
Conseils Web

5 minutes pour comprendre en quoi consiste la technique du Growth Hacking

5 minutes pour comprendre en quoi consiste la technique du Growth Hacking

c'est quoi le growth hacking

Un nouveau mindset pour la mise en place des stratégies marketing qui vise essentiellement la croissance d’un business est né : le Growth Hacking. Beaucoup de stratups faisant partie de l’écosystème mondial comme AirBnB, LinkedIn ou Facebook ont adopté cette technique afin de réaliser leurs objectifs marketing, et ce, par exemple pour la génération de leads, pour augmenter le trafic, pour améliorer la visibilité de la marque, en résumé pour accroître leurs croissances à moindre coût.

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

À l’initiative de cette technique, en 2010, Sean Ellis a utilisé le Growth Hacking pour développer le business de Dropbox. Cette notion aligne la stratégie marketing, la vente et la vision de l’entreprise afin d’augmenter son rendement. Les chefs d’entreprise de différents secteurs d’activité ont recours à des solutions innovatrices pour leurs extensions dans le but de gagner encore plus en matière de parts de marché.

Le caractère fédérateur des clients est le fondement même du GH selon Sean Ellis. Son idée se base sur le fait que dans une approche marketing, le client est un acteur majeur. Ceci se concrétise quand celui-ci donne son avis sur un produit ou un service ou un conseil de potentiels clients dans le processus d’achat. Une société se tourne vers des solutions d’innovation en s’appuyant sur sa communauté en vue de gagner un avantage compétitif.

Les fonctions du Growth-Hacker

Le Growth-Hacker n’a pas de profil type ni de diplôme précis et peut opérer seul ou en équipe. L’ultime enjeu à ses missions est de renforcer la croissance d’un business grâce à des outils digital, essentiellement la réputation de la marque et le développement du trafic. Il doit mettre en place une stratégie de prospection qui donne rapidement des résultats pour la commercialisation d’un produit nouvellement lancé ou afin de donner de nouvelles perspectives à une startup. Il doit s’armer de deux leviers marketing : la communication et l’innovation.

Il était au début sollicité que par des startups, mais au fur et à mesure même les grands groupes font appel à des Growth-Hackers pour s’emparer rapidement d’un nouveau marché ou lors de la mise en vente d’un nouveau produit.

Les tâches du Growth-Hacker se présentent de manière générale sur le court terme, mais il peut prendre en charge un projet sur le long terme. Ses activités peuvent se tourner autour de :

Le Growth Hacking en France

La première plateforme de Growth Hacking est growthhacking.com, et ce, en 2012. Growth France sur Slack a vu le jour après une petite période abritant un espace d’échange, un blog et une rubrique dédiée à la recherche d’emploi en marketing.

2013, soulignera l’apparition progressive du terme GH en France, par la suite cela s’est élargi sur tout le marché européen où la demande des postes de Growth Hacker a commencé à se ressentir. En effet, depuis cette année-là, le sujet est en vogue sur Google Trends.

Les composantes de l’AARRR

Le funnel marketing AARRR représente une méthodologie de travail qui repose sur l’entonnoir de prospection. Cette méthode est composée de 5 phases clés qu’on va détailler par la suite. La mission du Growth Hacker consiste à déployer différentes techniques afin d’améliorer l’accomplissement de chaque étape de l’AARRR, soit : Acquisition, Activation, Rétention, Référence, Revenu.

étapes de l’AARRR, soit : Acquisition, Activation, Rétention, Référence, Revenu

L’acquisition

Il s’agit à cette étape du framework AARRR d’acquisition de trafic de qualité. Le rôle du Growth Hacker a en charge d’étudier les canaux d’acquisition et de choisir celui qui garantit la meilleure expansion à la société. Pour y remédier, il doit passer des tests sur tous les canaux online et off-line, la motivation étant d’amener le maximum de prospects sur le site web. Les plateformes de social media, le SEO, les campagnes d’e-mailing, l’inbound marketing peuvent générer du trafic sur le site de l’entreprise.

L’activation

À cette phase, un potentiel client est déjà sur le site web de l’entreprise en train de consulter des produits et/ou services. La finalité est qu’il y passe le maximum de temps, qu’il s’intéresse au contenu et bien entendu qu’il passe à l’action. Les visiteurs doivent être incités à télécharger un livre blanc, s’inscrire à la newsletter ou créer un compte sur le site. Une première satisfaction quant à un service ou un produit fidélisera les clients.

La rétention

Ce principe consiste à maintenir un client actif sur le site de telle sorte à ce qu’il consulte régulièrement le site et à ce qu’il effectue des actions. Le Growth Hacking va venir motiver les prospects et la technique agit directement sur les produits. Il y a la possibilité de publier des offres spéciales de temps à autre. Cette phase repose sur l’élaboration de scénarios et l’automatisation des tâches. Le recours à des outils comme Mailchimp, Intercom ou Zapier, est indispensable.

La recommandation

Cette étape de recommandation ou appelée aussi referral peut être réalisée après ou avant celle du revenu, et ce, selon le type de votre business.

Quand vous commercialisez des produits, la première étape, c’est le revenu. Par contre, si vos produits sont gratuits, dans ce cas c’est plutôt le referral parce que la stratégie de revenu est plus délicate et demande plus de temps.

Chaque marque a des prescripteurs, les liens d’affiliation à travers les réseaux sociaux jouent un rôle important. Les clients sont désormais des ambassadeurs qui vont faire parler de votre marque. Les retours d’expérience positifs sont un excellent indicateur de croissance. Cela met en valeur la satisfaction des clients vis-à-vis des services ou produits de la société.

Tous les Hacks représentent des altérations autour des 5 cycles de l’entonnoir AARRR. Il existe deux façons de perception de ce framework : du côté de l’entreprise et celui du client final. Pour ce dernier, l’acheminement suit toujours son besoin initial :

Si un client est rassuré, il va créditer les services de votre société. Puis sur le long terme, si une certaine confiance s’installe, il prendra l’habitude de faire appel à votre entreprise et il deviendra fidèle à la marque. Il va par la suite naturellement vous recommander à son réseau et défendre votre marque. Du point de vue du client, la démarche se définit en 7 paliers : percevoir, sélectionner, acheter, tester, créditer, accoutumer, recommander.

composantes de l’AARRR

L’optimisation de chaque niveau du parcours client repose sur le Growth-Hacker afin d’en faire une virale loop avec une montée exponentielle.

Le revenu

Le prospect se transforme en client du moment où il génère de l’argent à la société. Il peut commander un produit ou solliciter un service ou bien passer à une version premium. Non seulement les revenus générés ont de l’importance, mais aussi il ne faut pas négliger la fréquence d’achat.

Le marketing digital et le Growth Hacking sont deux disciplines complémentaires. Nombreux sont les procédés de GH qui pourront servir à l’accélération d’une transformation digitale. Prenez contact avec nos équipes d’experts pour plus de conseils.

Catégories
Conseils Web Développement Web

L’utilité de lancer une application mobile pour votre entreprise

L'utilité de lancer une application mobile pour votre entreprise

application mobile 01

À l’ère du numérique et avec cette crise sanitaire, nombreuses sont les entreprises qui se posent la question sur le développement d’une application mobile. Est-ce qu’une app mobile développera votre notoriété ? Est-ce que cela représente une plus-value pour votre business ? Est-ce un est un véritable atout d’avoir une application mobile en plus d’un site web responsive pour certains secteurs d’activités ? Étudions ensemble les avantages d’en posséder une, et comment bien se préparer pour la réussir afin qu’elle réponde au mieux à vos besoins et aux demandes de votre clientèle.

C’est quoi au juste une appli mobile : Application mobile VS application web ?

Il existe une certaine confusion entre appli mobile et application web. L’application web désignée aussi par un site web responsive est consultable à travers un navigateur web et indique le fait que le site web qui est conçu et développé afin d’être adaptable à plusieurs supports et différentes résolutions d’écran. C’est-à-dire que l’application mobile est consultable depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Par contre, l’app mobile est un logiciel installable sur les smartphones et accessible directement depuis une icône se trouvant dans le menu de votre appareil mobile. Elle est téléchargeable de façon payante ou gratuite et développée selon le système d’exploitation des téléphones mobiles (iOS de Apple, Android de Google, Windows Phone de Microsoft, etc.).

différence application web / application mobile

Les avantages d’une application mobile

Avoir une application mobile est beaucoup plus avantageux qu’un site en version mobile. Selon des statistiques parues sur Statista en France, 99% des personnes âgées entre 18 – 39 ans possèdent un téléphone mobile, 97% des personnes âgées entre 18 – 59 ans en possèdent un, 93% des personnes âgées entre 60 – 69 ans utilisent les smartphones et 86% des 70 ans et plus ont en un.

Amélioration de la notoriété de la marque

Avoir une application mobile est beaucoup plus avantageux qu’un site en version mobile. Selon des statistiques parues sur Statista en France, 99% des personnes âgées entre 18 – 39 ans possèdent un téléphone mobile, 97% des personnes âgées entre 18 – 59 ans en possèdent un, 93% des personnes âgées entre 60 – 69 ans utilisent les smartphones et 86% des 70 ans et plus ont en un.Pour augmenter votre notoriété, faire de votre marque un acteur moderne et être plus proche de vos clients, créer une appli mobile devient de plus en plus indispensable. Vous allez de la sorte faire parler davantage de vos produits et/ou services plus que la mise en ligne d’un nouveau site web. Ceci se concrétisera encore plus si vous faites appel à une solution innovante et qui met en lumière des objets connectés.

Optimisation de l’accessibilité

La conception d’un site internet se fait tout d’abord pour la version desktop et par la suite elle est adaptée à la version responsive mobile. Il existe encore des sociétés qui n’adoptent pas cette pratique.

Du moment où on va concevoir et développer une appli, on pense directement MOBILE ! C’est-à-dire que l’application ne doit pas avoir le même contenu que le site web, mais plutôt transporter l’utilisateur vers une nouvelle expérience complètement différente, et ce, en :

En utilisant le « material design » les règles de design proposées par Google par exemple, vous aurez la possibilité de standardiser vos interfaces, ce qui vous permettra notamment une prise en main agile de votre application.

Envoie des notifications push

Le taux d’ouverture moyen des campagnes d’e-mailing B2B est de 22%. Il varie dans un intervalle de 14.50% et 29.64% selon les secteurs d’activité et les sources. Ces chiffres ont été publiés par l’agence Plezi sur une étude faite en 2018 et 2019 par IBM, Campaign Monitor, Mailchimp et GetResponse.

Ce taux est visiblement en baisse par rapport à celui des notifications push avec un meilleur taux de conversion. Les mobinautes se connectent généralement à des micro-moments de la journée où il faut en profiter à travers des vibrations, des sons, des pastilles ou des bannières afin d’éveiller leurs attentions.

Monétisation de son app mobile

C’est un réel potentiel pour une entreprise de pouvoir rentabiliser son application mobile, et ce, par l’achat de cette dernière, l’augmentation de vos ventes, la proposition d’un service premium ou d’achats in-app, la publication de publicité, le sponsoring, etc.

Il est cependant important d’avoir une version mobile du site web en parallèle. Si l’on prend l’exemple d’un site de vente en ligne, ne pas être présent sur la toile serait fatidique pour les ventes.

Rapprochement entre le physique et le virtuel

En ce temps de crise sanitaire, la création de ponts entre le numérique et le physique devient une obligation. Toutes les enseignes favorisent le « click and collect » étant actuellement » en vogue.

Ce mode de réservation en ligne puis d’achat en magasin facilite les commandes. C’est là où l’app mobile fait son entrée en envoyant des notifications push aux clients par la suite afin qu’ils évaluent le produit et/ou le service en laissant une note sur l’app dédiée.

La prospection est aussi plus précise et mieux ciblée en s’adressant aux prospects se rapprochant de votre magasin physique et en leur envoyant vos réductions éventuellement grâce au système de géolocalisation.

Quelles questions devriez-vous vous poser avant de développer une application ?

Les smartphones font partie intégrante de notre quotidien. En tant qu’entreprise, il faut cerner le besoin avant de se lancer dans la conception d’une application mobile pour votre business.

Voici donc quelques questions à vous poser avant de franchir cette étape :

N’hésitez pas à faire appel à notre agence web pour développer plus votre idée sur le sujet ou concevoir une application mobile pour votre business.

Catégories
Actualités Conseils Web SEO

SEO : Est-ce une solution pour rebondir après la crise sanitaire ?

SEO : Est-ce une solution pour rebondir après la crise sanitaire ?

SEO

Amélioration de la relation client, prises de contact avec les prestataires, gestion de budget, mise à contribution de l’équipe, recours aux prêts bancaires… Les sociétés essaient par tous les moyens de contourner la crise sanitaire dans le but de continuer leurs activités avec le minimum de déficit possible pour un bon rendement.

Le SEO, un levier considérable, même s’il n’est pas en tête de liste des priorités, il ne faut pas le négliger pour refaire surface plus rapidement et faire preuve de robustesse. L’efficacité d’un site internet et sa performance dépendent de l’engagement de son audience.

Investir dans sa stratégie SEO : Est-ce important pendant le COVID-19 ?

Toutes les entreprises ont opté pour la digitalisation de leurs processus métier afin d’assurer un bon niveau de service. Une baisse générale du trafic et des conversions a été enregistrée depuis le début du coronavirus, et ce, dans différents secteurs d’activité.

Les requêtes Google en relation avec l’achat en ligne comme « course en ligne » ont connu un pic remarquable pendant la première vague du coronavirus en France. (Mars – avril 2020)

L’agence Conductor a mis en place un sondage pour juger du poids du référencement naturel pour les entreprises. Il s’avère que 63% ont affirmé que le SEO est crucial en cette période de crise, 34% ont indiqué que la portée est légère et 29% ont déclaré qu’il a une forte portée. Seulement 5% ont dit que le référencement naturel diminuait en importance.

D’ailleurs en 2019 le canal d’acquisition le plus efficace pour 66% des personnes interrogées est le SEO, suivi par le référencement payant SEA et les campagnes d’emailing, tous deux à 50%. Ceci est la preuve qu’en ce temps critique, il faut redoubler d’effort en matière de référencement et investir davantage.

Quelle est l’incidence du COVID-19 sur le trafic des sites web ?

Il existe des outils qui vous permettront d’avoir une visibilité sur les fluctuations du trafic. Google Search Console vous indiquera votre positionnement dans les SERP de Google ainsi que la baisse ou la hausse du trafic de votre site web. Ceci va vous éclairer sur l’intérêt et le degré de pertinence accordé par votre audience par rapport à votre contenu. Vous pouvez aussi détecter l’importance de certaines pages relativement à d’autres avec les statistiques du taux de visite. La Search Console et Google Analytics vous éclaireront les pistes à étudier par degré de priorité.

Un benchmarking avec des outils de suivi de positions vous facilitera l’étude de la concurrence SEO. Vos concurrents sont-ils également touchés par la crise ? À quelle échelle est cet impact ? Néanmoins, cette étude garde sa cohérence seulement si vous vous concentrez sur l’optimisation de votre site internet pour les moteurs de recherche !

optimisation SEO

D’après une étude du cabinet de consulting Allié Conseil, les secteurs qui ont affiché une croissance du trafic sont : la finance avec +28%, l’alimentation avec +22%, la santé avec +16%, les médias avec +33% et les pharmacies avec +6%. Le domaine d’activité le plus touché par le COVID-19 est les voyages avec une baisse énorme de -45%.

Analyser le besoin de votre cible

L’outil de recherche Google reste une bonne méthode afin de mesurer les mots-clés les plus recherchés par sa cible. Les consultants SEO doivent surveiller de près la demande et les préférences de leur cible. C’est des informations importantes qui devraient être partagées par l’ensemble de l’équipe marketing. Pensez votre stratégie à long terme par l’ajustement de votre plateforme en ligne à court terme.

Quelles démarches suivre pour le référencement ?

En vue de la situation actuelle, il y a des actions à entreprendre pour mieux la gérer :

Opter pour le référencement local

Les consommateurs ont de plus en plus tendance à trouver des alternatives pour assurer leurs consommations habituelles lors du confinement. Ils se retrouvent obligatoirement restreints à un petit rayon qui couvre les entreprises et les commerces géographiquement proches. D’où l’utilité de se tourner vers le référencement local.

Il y a eu récemment de grandes interactions avec les fiches Google My Business : appel téléphonique, recherche d’adresse, visites de site web, consultation d’horaires et des services proposés, etc. En effet, les commerces de proximité ont vu leur trafic s’améliorer et le nombre d’appels a explosé en une période où les déplacements sont limités. Pensez donc à mettre à jour votre fiche Google My Business.

Le drive-To-store en chiffres pendant le confinement (étude faite par l’éditeur d’outils SEO Local Partoo) :

Drive +278%+659%
Supermarchés +103%+330%
Supermarchés Bio +176%+209%
Labo d’analyse +49%+10%
Magasins spécialisés +15%+21%

Quelle agence SEO choisir ?

Vous l’avez compris, les bénéfices du référencement naturel en cette période de crise sont nombreux. N’attendez plus, investissez !

Catégories
Actualités Conseils Web

COVID-19 : 4 Recommandations pour adapter sa présence digitale

Covid-19 : 4 recommandations pour adapter sa présence digitale

Transformation digitale

Bien qu’il soit encore tôt pour pouvoir cerner son incidence sur le monde entier à long terme, le coronavirus aura certes un impact socio-économique sur tous les secteurs d’activités. Qu’il s’agisse de suivre les statistiques de la pandémie, de se renseigner sur les actualités, d’assurer son travail à distance ou de se changer les idées, l’heure est aux canaux digitaux pendant cette période.

C’est le moment opportun pour les entreprises de tirer avantage des canaux numériques plus que jamais. Optimiser sa présence en ligne ou penser à une transformation digitale aujourd’hui est la stratégie à adopter. Voilà 4 conseils afin d’assurer la meilleure présence en ligne pendant le COVID-19.

Accélérez votre transformation digitale

Actuellement, bien observer le marché, percevoir cette crise d’un autre angle et la transformer en opportunité est la démarche à suivre. Une telle période ne fait que confirmer l’importance et l’urgence d’une transformation digitale : il faut développer sa digitalisation et commercialiser ses produits et services via le web si ce n’est pas encore d’actualité pour votre entreprise.

Les requêtes Google en relation avec l’achat en ligne comme « course en ligne » ont connu un pic remarquable pendant la première vague du coronavirus en France. (Mars – avril 2020)

évolution trafic course en ligne selon la pandémie

Les commerçants qui au début de la pandémie avaient déjà un site web et des plateformes des réseaux sociaux ont pu tirer profit de leur présence sur la toile pour proposer des services de livraison à domicile ou un drive pour combler le déficit dû à la fermeture des boutiques physiques.

Repensez votre stratégie Social Media

Suite aux contraintes mises en place par le gouvernement pour se plier à un confinement total, les Français ont sollicité davantage les réseaux sociaux. Selon une étude parue sur le journal e-marketing, rien qu’en avril 2020, une augmentation de 8.7% a été enregistrée par rapport à 2019. Le nombre d’utilisateurs constaté est de 3.8 milliards, qui en moyenne passent 2h20 sur les plateformes de social media.

Les réseaux sociaux sont submergés de publications liées à la pandémie, par conséquent le public a besoin de voir autre chose. En cette phase de confinement, planifier des posts qui répondent aux besoins quotidiens de votre cible sera apprécié.

Une stratégie social media optimale afin de rester en contact avec vos clients répondrait aux pratiques suivantes :

Optimisez votre site web et votre stratégie de référencement naturel

Il est peut-être judicieux pendant ce temps de confinement d’élaborer un audit de son site web et d’évaluer son SEO. Corriger les erreurs 404, optimiser vos balises, mettre à jour le contenu, revoir le design du site avec une refonte, améliorer le temps de chargement … Vous avez largement le temps de vous concentrer là-dessus pour acquérir plus de trafic et améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Google Analytics vous aidera à identifier les pages de votre site qui nécessitent d’être retravaillées au niveau du contenu ou à mettre en lumière pour avoir un meilleur taux de conversion de vos visiteurs.

Ajustez votre budget publicitaire

Toutes les entreprises ont vu leurs bénéfices chuter d’une certaine manière suite au coronavirus. À l’heure actuelle, il faut savoir gérer son budget publicitaire et l’ajuster à la situation.

Une chute des tarifs et du nombre des concurrents se fera ressentir, sachant que les plateformes publicitaires fonctionnent avec des enchères. Le CPC continuera de baisser au cours des prochains mois, affaiblissant ainsi le coût qu’un annonceur allouera à un éditeur chaque fois qu’un utilisateur cliquera sur sa publicité. Cela vous fera gagner en quelque sorte la part de marché perdue des autres publicitaires qui se retireront pendant cette période.

Profitez aussi de ce moment pour évaluer la nécessité de chaque outil technologique sur lesquels vous effectuez habituellement vos campagnes marketing digitales.



Pour se préparer au mieux à ce genre de crise si jamais ça se reproduit, pensez à avoir un site web vitrine ou un e-commerce. Grâce à nos experts, un site web clé en main ne prend que 72h avec notre agence.

Catégories
Conseils Web

7 Tendances qui marquent l’accélération de la transformation digitale

7 tendances qui marquent l’accélération de la transformation digitale

accélération de la transformation digitale

Après le Covid-19, le rythme de la transformation digitale s’est accéléré. Face à des défis sans précédent, les entreprises n’ont d’autre choix que de s’adapter au business numérique afin d’assurer la continuité de leurs activités en cas de crises.

Qu’il s’agisse du télétravail ou l’interaction en ligne avec les clients, il importe de mettre en place toute une stratégie numérique qui garantit l’accélération de la transformation digitale de votre entreprise. Dans la suite, nous vous invitons à consulter 7 tendances à mettre en considération avant d’entamer votre projet de numérisation.

L'investissement dans la transformation numérique s'est accéléré

Alors que les entreprises sont aux prises avec les retombées du COVID-19, elles ont accéléré les programmes de transformation numérique.

Selon le Global Trade Magazine, les restrictions du mouvement, les fermetures de bureaux et les interruptions d’approvisionnement contribuent toutes à stimuler cette tendance. Selon ce rythme, Statista prévoit que les dépenses mondiales de transformation numérique vont presque doubler entre 2020 et 2023.

Vers des solutions sans contact

Certainement, on subit un passage rapide aux technologies numériques qui réduisent le besoin du contact face à face. Cette tendance concerne toutes les tailles des entreprises des grandes surfaces à l’épicerie du coin.

Cette situation a poussé les entrepreneurs à aller le plus vite au commerce électronique et d’implanter leurs sites e-commerce et de déployer de nouveaux outils pour la communication B2B ou B2C.

Le télétravail : une tendance accrue

Pour faire face aux restrictions de déplacements, de nombreuses entreprises ont demandé à leurs employés de travailler à domicile. Par exemple, près de 42% de la main-d’œuvre américaine travaille à temps plein à domicile.

Il semble que cette tendance du travail à distance se poursuivra jusqu’en 2021 et dans les années qui suivent même pour des raisons non sanitaires comme la réduction de coût de location et du transport.

Pour surmonter les lacunes causées par le manque de communication personnelle, les entreprises ont mis en place l’interaction par vidéoconférence. En outre, l’utilisation de messagerie interne et de réseaux sociaux est accentuée comme jamais auparavant.

Mises à niveau accélérées du réseau de communication numérique

À mesure que la demande de services numériques mobiles augmente, le développement des services cellulaires 4G et 5G s’est accéléré. Une tendance similaire à la transformation numérique est la mise en place du WiFi 6 pour tripler la vitesse de téléchargement de données.

La planification de scénarios

Une chose est certaine, c’est que le monde après le Covid sera différent. Mais, personne ne sait vraiment exactement comment cela va affecter l’économie en 2021.

Cela a mis en évidence le besoin d’un logiciel de planification de scénarios permettant aux organisations de développer des scénarios alternatifs pour faire face à un avenir incertain. Bien que la planification de scénarios ne puisse à elle seule prédire l’avenir. L’analyse prescriptive permet aux chefs d’entreprise de déterminer les décisions optimales pour faire face aux tendances perturbatrices.

Accent accru sur le commerce électronique

Début 2020, nous avons prédit que le commerce de détail en ligne deviendrait fortement recommandé. Les événements ultérieurs indiquent que le e-commerce sera un facteur essentiel pour la pérennité et voire même pour le développement de chaque PME. Un site de vente en ligne conçu par des professionnels du métier sera une solution intelligente pour augmenter vos ventes en ligne.

Transformation digitale

Une autre tendance cruciale de la transformation numérique pour 2021 est l’importance accentuée pour stocker les données en ligne. Ceci permet un accès facile aux données de l’entreprise depuis n’importe où et depuis n’importe quel support numérique (PC, Smartphone, tablette…). Le Cloud offre également une interaction en temps réel sur un même document par différents contributeurs. Le stockage en ligne demeure une solution efficace sans tenir compte du lieu de travail.



Peu importe le secteur de votre entreprise, la présence en ligne est désormais un levier indispensable pour la continuité de vos activités même dans des situations critiques. Afin de fiabiliser votre stratégie et accélérer la transformation digitale de votre business tout en considérant les nouvelles tendances du monde numérique, il est conseillé de confier votre projet à une agence web confirmée comme KWA webagentur.